21.1°C
Soleado

La Geria

La Geria offre l’un des paysages agricoles les plus caractéristiques et singuliers de Lanzarote et de l’archipel des Canaries. Elle trouve son origine dans la nécessité de mettre à profit les vastes extensions de terres recouvertes des fragments volcaniques (lapilli) provenant des éruptions de Timanfaya.

Les paysans de Lanzarote se sont rendu compte que les plantes partiellement recouvertes de fragments de lave (que l’on appelle ici « picón » ou « arena ») se développaient plus facilement. C’est ainsi qu’est née l’idée de creuser dans cette couche de surface, de deux mètres et demi d’épaisseur environ, jusqu’à atteindre le sol enseveli et y planter les semis.

Les trous en forme de petits cônes sont généralement protégés du vent par un muret. Les caractéristiques du lapilli ont permis de maintenir une agriculture sans irrigation dans cette zone à faible pluviométrie. Le matériau volcanique possède en effet la capacité d’absorber et de conserver l’eau de pluie et l’humidité atmosphérique. Il permet également une meilleure absorption de l’eau de pluie, ce qui facilite l’infiltration et prévient l’érosion. En outre, le « picón » (lapilli) joue le rôle d’isolant en évitant la perte d’eau par évaporation et en maintenant la terre végétale à une température constante.

Culture de la vigne..

Pin It on Pinterest

Share This